❄️ SOLDES D'HIVER : PROFITEZ DE 10% DE RÉDUCTION AVEC LE CODE "HIVER2023" ❄️
7 Choses à Savoir sur la 101st Airborne Division

101 Airborne -

7 Choses à Savoir sur la 101st Airborne Division

de lecture - mots

Que ce soit dans un livre d'histoire ou dans un film de guerre (comme la célèbre fiction Band of Brothers de Tom Hanks et Steven Spielberg), tu as sûrement déjà vu cette tête d'aigle blanc sur un bouclier noir. 

C'est l'écusson de la 101e Division Aéroportée US ! 

Cette Division est la troupe d'élite américaine en matière d’assaut aérien. Toujours en activité, son histoire est chargée d'actes héroïques, de faits stupéfiants et d’anecdotes croustillantes ! 😀

Aujourd'hui, nous allons justement revenir sur son parcours en te présentant 7 choses surprenantes à propos de ces valeureux combattants de l'US Army. 

1) Une Unité Originelle de Réservistes 

La 101ème Division américaine a été créée au cours du dernier mois de la Première Guerre Mondiale (soit en novembre 1918 pour ceux qui ont un trou de mémoire 😉). Originellement, il s’agissait d’une unité de réserve !

Dissoute le mois suivant l’armistice, elle fût de nouveau active de juin 1921 à août 1942. Sa Garnison, alors basée à Milwaukee dans l’Etat du Wisconsin. La plupart des réservistes ont été appelés individuellement au service fédéral.

Crédits photo : US Army / Public Domain / Wikimedia Commons
 

Mais c’est le 19 août 1942 qui constitue le véritable jour décisif dans l’histoire de cette Division ! En raison des besoins militaires américains, la Division fût réorganisée à partir des éléments de la 80e Division et renommée sous une dénomination en accord avec ses nouvelles fonctions : la 101ème Division Aéroportée Américaine. 

Le discours éloquent du Général de Division William Lee, nouveau commandant en chef, est resté dans de nombreuses mémoires. Notamment sa formule pouvant être traduite ainsi : « nous n’avons pas d’histoire et pourtant nous avons rendez-vous avec le destin » ! 🤗 

Dès le printemps 1943, la Division était prête à faire ses premiers entraînements en tant que troupes aéroportées. Immédiatement après ces manœuvres, la 101e partit pour participer à des tests dans le Tennessee, suivis de biens d’autres encore. Tout au long de ces essais, les performances des Aigles Hurlants furent impressionnantes !

La Division était désormais prête à apporter un soutien crucial aux Alliés dans leur lutte acharnée face aux forces de l’Axe. 

2) Parachutistes versus Planeurs

La refonte de la 101ème en Division aéroportée exigea une réorganisation totale de sa composition. Deux régiments d'infanterie à planeurs  🛩️ (le 327et le 401e), et un régiment d'infanterie de parachutistes 🪂 (le 502e) lui furent alors attribués, suivis, quelques mois plus tard, par les 506e et 501e régiments d'infanterie de parachutistes. 

Crédits photo : US Army / Public Domain / Wikimedia Commons

Immédiatement, une rivalité ⚡ s’installa entre les parachutistes et les planeurs de la Division ! Rivalité qui s’amplifia à cause d’un privilège financier des parachutistes : contrairement aux planeurs, ils recevaient une prime 💵 (la « parachute pay ») car leurs missions étaient considérées comme plus dangereuses. Ce traitement préférentiel a perduré pendant un certain temps.

Mais il s’est avéré finalement que les missions des planeurs étaient tout aussi dangereuses. L’accident du Général Lee, Chef de la Division, notamment contribua à tendre vers une situation de rémunération plus égalitaire ! Un jour, le Général souhaitant participer à certaines manœuvres de ses troupes monta à bord d’un planeur qui s’abima en vol. A l’issue de cet accident, Lee, vivant mais blessé, dit alors : « La prochaine fois, je prendrai un parachute ». 😂

Depuis lors, les parachutistes cessèrent d’être considérés comme l’unique troupe d’élite de la Division. Les planeurs reçurent davantage de reconnaissance de la part des autres soldats et des officiers supérieurs ! Les tensions finirent par s’apaiser et seul le sentiment d'appartenance à la Division survit.

Cet attachement à la 101e est particulièrement fort et de nombreuses personnes  (militaires et civils) n'hésitent pas à se faire tatouer des figures iconiques des troupes aéroportées !

La 101e te plait également mais tu n'es pas prêt pour le tatouage ? Pas de souci, il existe aussi des casquettes à son effigie ! 

casquette airborne

3) Jimi Hendrix chez les Aigles Hurlants

Jimi Hendrix, lui-même, a fait un séjour prolongé à la 101ème Division ! 

Pour être sincère, il n’y est pas allé de gaieté de cœur : arrêté à l’issue d’un vol de voiture, la justice américaine lui a laissé le choix entre deux ans en prison ou à l’armée. 😓 Il choisit évidemment l’armée et fût envoyé au Fort Campbell pour rejoindre la garnison de la 101st Airborne !

Toutefois, pour lui comme pour ses supérieurs, l’expérience ne fût pas vraiment brillante ! Le jeune soldat Hendrix était totalement indiscipliné, dormait durant son service, tirait extrêmement mal au fusil. Ses supérieurs dirent de lui "son esprit ne peut apparemment pas fonctionner pendant qu'il accomplit ses tâches car il pense continuellement à sa guitare". 🎸

Bien qu'Hendrix se soit engagé pour trois ans de service, son officier en eut marre 😡, au point qu’au bout d'un an il plaida pour que le guitariste soit libéré de son service. Il justifia la décision par une prétendue blessure à la cheville survenue lors d’un saut en parachute.

Son passage dans à Fort Campbell lui a au moins permis de bénéficier de soins dentaires 🦷 - des soins qui lui seront utiles plus tard dans sa carrière musicale !

Cette perte pour les Forces armées a néanmoins été un gain pour la musique rock, puisque quelques années après sa libération, Hendrix a explosé sur la scène musicale londonienne avec son groupe, The Jimi Hendrix Experience, en lançant son premier tube, "Hey Joe". 🏆 

4) Le surnom de Screaming Eagles

Tu as sûrement déjà entendu le fameux surnom de la 101e Division Aéroportée des Etats-Unis : « Screaming Eagles » ou, en français, Aigles Hurlants. Celui-ci provient évidement de leur insigne – un aigle à tête blanche sur un fond noir. Mais d’où vient cet insigne ?

On pourrait penser que l’aigle 🦅 a été choisi car il est une représentation métaphorique du parachutiste : il se jette depuis le ciel à toute allure sur sa proie ! Cependant, la 101e Division disposait déjà de cet insigne avant de devenir une Division Aéroportée.   

Il semble plutôt que l’écusson de la Division ait été créé à partir de celui d’un Régiment engagé dans la Guerre de Sécession. Ce Régiment, engagé au sein des Forces Nordistes, avait pour mascotte un aigle nommé « Old Abe » - en l’honneur du président Abraham Lincoln ! 🎩 

Crédits photo : US Army / Public Domain / Wikimedia Commons

Après avoir demeuré au Camp Randall à Madison, le vieux Abe a accompagné le régiment dans sa progression vers le sud. Il a été témoin de 37 batailles et est devenu un symbole d'inspiration pour les troupes !

Le colonel Nordiste Rufus Dawes indiqua : "Notre aigle nous accompagnait sur les champs de bataille, et j'ai entendu des prisonniers [confédérés] dire qu'ils auraient donné plus pour capturer l'aigle du 8e Wisconsin, que pour prendre toute une brigade d'hommes". 😂

Par ailleurs, il est intéressant de noter que l'aigle est animal accompagnant souvent les divinités mythologiques guerrières !

5) Les Protecteurs des "Neuf de Little Rock"

Les « Neuf de Little Rock » étaient un groupe d'étudiants afro-américains ayant été empêché d’entrer dans leur établissement (le lycée central de Little Rock) à cause de la ségrégation raciale ! 

La ségrégation scolaire avait pourtant été considérée anticonstitutionnelle par la Cour suprême des Etats-Unis, elle-même, avec son arrêt du 17 mai 1954. 👨‍⚖️

Faisant fit de toute considérations légales (et morales), certains élèves du Lycée et le gouverneur démocrate Orval Faubus s’opposèrent et interdirent l’entrée à neuf jeunes élèves afro-américains nouvellement inscrits. 😨 Le gouverneur alla jusqu’à déployer la Garde nationale de l’Arkansas pour leur interdir l’accès !

Face à ce comportement antisocial, le président Eisenhower déploya la 101e Airborne ! Leur mission : assurer la défense de l’Etat de Droit en retirant le blocus et en protégeant les élèves refoulés à l’entrée de l’Ecole.

Crédits photo : US Army / Creative Commons / Wikimedia Commons

En seulement quelques heures, un bataillon de 1 000 militaires du 327e groupe de combat aéroporté de la 101e Division s'est déployé à Little Rock depuis sa base de Fort Campbell, dans le Kentucky. 💪

La nation assista ainsi à un spectacle époustouflant à la télévision : des commandos de l'une des divisions les plus honorées de l'Armée américaine escortant de jeunes civils afro-américains là où il y avait autrefois une foule. Un militaire de la 101e Division fut attribué à chaque élève pour assurer sa protection. 🛡️

Lorsque les protestations des ségrégationnistes recommencèrent, les parachutistes se sont révélés bien moins sympathiques envers la foule que les soldats de la Garde nationale. Les hommes de la 101e ont fixé leurs baïonnettes à leur fusil et ont fait reculer les manifestants, les déplaçant rapidement hors de la zone scolaire.

Finalement, le professionnalisme et la puissance d’action des gars de la 101e firent rapidement calmer l’hostilité des ségrégationnistes.

6) Les Premiers Arrivés en France Occupée

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, la 101ème Division quitta Fort Bragg, en Caroline du Nord, pour se déployer en Grande-Bretagne en vue des préparations pour le débarquement en France. Bien que sa taille était moitié moindre qu’une Division standard, la 101ème était déjà renommée pour la qualité de ses combattants. 💪

L'État Major lui assigna alors la périlleuse mission de préparer, dans le cadre de l'Opération Overlord, le débarquement de la 4e Division d'infanterie sur Utah Beach. Il s’agissait, plus précisément, de s'emparer des ponts et de plusieurs autres points stratégiques qui se trouvaient derrière les plages du débarquement et finalement permettre la jonction avec les forces débarquées.

Quelques instants avant l’assaut, des éclaireurs sont parachutés en France afin de déterminer les zones de largage les plus appropriées pour le gros des troupes.

Les soldats de 101e Division aéroportée ont donc été les premiers à mettre les pieds sur le sol de la France occupée !

Crédits photo : PhotosNormandie / CC BY-SA 2.0 / Flickr
 

Alors que la Division s'approchait des côtes françaises, elle rencontra du brouillard 🌫️ et des tirs anti-aériens allemands 💥, ce qui obligea l'aviation à rompre leur formation. A l'issue du parachutage, la majorité de la Division s'est alors dispersée à l'intérieur des terres normandes. Les soldats parvinrent néanmoins à parcourir furtivement le bocage normand notamment grâce à des modèles de camouflage améliorés !

Ils arrivèrent finalement à se réunir tant bien que mal et à mener à bien leur mission 🏆 : à l’aube, les soldats américains de la 101e avaient sécurisé les sorties de plage dans leur zone et avait fait la jonction avec les forces de la 4e Division d’infanterie américaine !

Après la Bataille de Normandie, ils poursuivirent leur route en compagnie des Forces Alliées, pour la libération des zones occupées. Les troupes aéroportées s'illustrèrent encore à de multiples reprises comme lors de l'Opération Market Garden ou au cours de la Bataille des Ardennes. 

7) Une Division Aéroportée sans Aéroporté 

La 101e Division Aéroportée des Etats-Unis n’a d’aéroporté que le nom ! 😏 En effet, de nombreuses réorganisations ont été menées à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale et ses Régiments d’Aéroportés lui ont été progressivement retirés.

A présent, la 101e Division est une Division d’Assaut Aérien. Ainsi, rigoureusement, il conviendrait de l’appeler la 101st Air Assault Division.

Tu te demandes sûrement quelle est la différence entre l’aéroporté et l’assaut aérien ?

C’est simple. Alors que les forces aéroportées sont composées de parachutistes sautant depuis des avions (soit en ligne statique, soit en chute libre), les troupes d’assaut aériennes (ou héliportées) arrivent à la bataille avec des hélicoptères 🚁 qu’ils quittent à l’aide de corde lisse en rappel.

Crédits photo : US Army / Public Domain / Wikimedia Commons 

Même si son rôle au sein de l’US Army a évolué, la 101ème Division est toujours perçue comme une troupe d’élite et est désormais une référence en matière d’assaut aérien. (C’est la 82nd Division qui a pris sa place de leader en tant qu’Unité aéroportée.)

Ses hélicoptères préférés 💗 sont le UH-60 Black Hawk et le CH-47 Chinook ! Le Black Hawk est un hélicoptère bimoteur fonctionnant dans quasiment toutes les conditions météorologiques, déployé pour la première fois en 1978. Le Chinook, mis en service la première fois en 1962 lors de la Guerre du Vietnam, est, lui, un hélicoptère conçu spécifiquement pour le transport de troupes et de véhicules militaires légers.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés