BLACK FRIDAY : PROFITEZ DE 10% DE RÉDUCTION AVEC LE CODE "BF10"
7 Hautes Décorations Militaires Américaines

Médailles Américaines -

7 Hautes Décorations Militaires Américaines

de lecture - mots

Si certaines décorations récompensent des faits d’armes ou des mérites de toute une unité, ce sont bien celles décernées à titre individuel qui sont les plus prestigieuses et les plus convoitées par les militaires !

D’ailleurs, à la vue d’un militaire bardé de médailles, nombre d’entre nous se sommes sûrement déjà interrogés sur le niveau de bravoure que cette personne a-t-elle bien du montrer pour les obtenir.

Ici, nous allons répondre à cette question en faisant un tour aux Etats-Unis !

Nous allons te présenter la signification et l'histoire (parsemée de quelques petites anecdotes 😊) de 7 hautes décorations militaires américaines !

7) La Purple Heart

La Purple Heart est la plus ancienne décoration militaire encore utilisée par l’administration des Etats-Unis, bien qu'elle n'ait cependant pas le record de longévité (celui-ci est détenu pas la Medal of Honor).

C’est George Washington, lui-même, qui créa cette médaille le 7 août 1782. Lors de sa brève « période d’activité », elle ne fût remise qu’à trois soldats américains ... et par le président en personne s’il vous plait ! 😎

Après la Guerre, la Purple Heart tomba dans l’oubli. Ce n’est qu’en 1932, sous l’initiative du général Douglas MacArthur, que l’attribution de la médaille fût réinstaurée ! Et désormais, la décoration, en forme de cœur, représente le buste du premier président des Etats-Unis. Pourquoi ? A la fois, pour le rôle fondateur qu'il joua dans sa création, ainsi que pour célébrer le bicentenaire de sa naissance. 

Crédits photo : Public Domain / PICRYL
 

Les motifs d’attribution de la Purple Heart ont évolué. Originellement, elle était octroyée pour blessure ou mort au combat, ainsi que pour le dévouement dans l’accomplissement du devoir. Ce dernier motif a été abandonné avec la création de la Legion of Merit.

A l’inverse de nombreuses décorations militaires personnelles, elle est octroyée sur la base de validation de critères (aucune recommandation n’est donc nécessaire !). Et ces critères sont précisément définis. Il faut évidement que la blessure ou la mort en combat, soit occasionnée par une action des forces ennemies (un coup de soleil lors d’une OPEX, par exemple, ne permet d’obtenir la prestigieuse décoration 😁).

Petite anecdote sur la Purple Heart : en prévision des nombreuses pertes causées par l’invasion japonaise d'îles du Pacifique lors de la Seconde Guerre mondiale, 1 506 000 insignes ont été fabriquées. Or (et heureusement), les morts et blessés furent moins importants que prévus ! De sorte que l’administration américaine se retrouva avec un stock énorme de Purple Hearts. Stock dans lequel il pioche encore aujourd’hui ! 😅

6) La Bronze Star

La Bronze Star est décoration militaire créée en 1944 pour soutenir le moral des Forces terrestres américaines engagées dans les combats de la Seconde Guerre mondiale.

Face à l’épuisement de nombreuses troupes au sol et de leur frustration à l’égard de la récente création de l’Air Medal (auquel ne pouvait évidement prétendre que les aviateurs), le colonel Russel Reeder, surnommé « Red » eut l’idée de décerner une nouvelle type de médaille. 🎖️

Une médaille qui, bien que récompensant les actes héroïques ou méritoires, serait accordée avec plus de facilité que la Silver Star. Le général Marshall, convaincu du bien-fondé de cette idée, la proposa au président Roosevelt qui, par décret, officialisa la création de la Bronze Star

Crédits photo : 401st AFSB / CC BY 2.0 / Flickr
 

Comme indiqué, contrairement à la Medal of Honor ou la Distinguished Service Cross par exemple, il ne s’agit pas seulement de récompenser une conduite héroïque (c’est-à-dire un acte de bravoure bien spécifique lors d’un combat avec l’ennemi), mais aussi une conduite méritoire (c’est-à-dire, non nécessairement liée à un acte particulier, mais relatif au comportement global). 

Les civils peuvent aussi obtenir la Bronze Star ! D'ailleurs, parmi les plus célèbres récipiendaires correspondant à ce profil, on peut mentionner le journaliste Joe Galloway (pour avoir secouru un soldat grièvement blessé sous le feu de l'ennemi pendant la Guerre du Vietnam) ou le célèbre écrivain Ernest Hemingway ! ✍️

5) La Distinguished Flying Cross

La Distinguished Flying Cross est la plus haute médaille pour distinguer les actes héroïques ou extraordinaires accomplis en vol !

Contrairement à de nombreuses autres décorations militaires, les actes réalisés pour en être récipiendaire ne relèvent pas nécessairement du combat.

Tel est d’ailleurs le cas des premières personnes ayant reçu cette distinction. Il s’agissait des 10 militaires qui ont accompli, de 1926 à 1927, la fameuse mission « Pan-American Goodwill Flight », destinée à améliorer les relations diplomatiques entre les Etats-Unis et certains pays d’Amérique centrale et d’Amérique latine. ☮️

Pour être parfaitement exact, ces 10 récipiendaires ne sont pas les premiers à avoir reçu la médaille puisque celle-ci, bien qu'approuvée par le Congrès n'avait pas encore était produite. Lors de leur cérémonie, on ne leur attribua qu’un certificat ! 😅

Celui qui reçu la première présentation de la médaille est Charles Lindbergh, surnommé « l’aigle solitaire ». Quel est son acte de courage extraordinaire ? : il est le premier homme à avoir survolé, évidement sans escale, New-York à Paris (1927). 


Longtemps, la Distinguished Flying Cross ne fût pas exclusivement réservée au personnel militaire. Par exemple, Wiley Post, pour avoir fait, en solitaire, le tour du monde en avion ; ou Amelia Earhart, première femme à avoir parcouru, également en solitaire, l’Océan Atlantique. Une disposition fût même introduite pour qu’on puisse l’attribuer de manière rétroactive : pour les actes accomplis avant la création de la médaille. C’est le cas des frères White Wright pour leur vol du 17 décembre 1903. 🛩️

Parmi les plus fameuses personnalités militaires titulaires de la Distinguished Flying Cross, on peut mentionner Thomas Patten Stafford (ancien pilote de l'armée de l'air, astronaute de la NASA et commandant d'Apollo 10 👨‍🚀) ou l’ancien Président George Bush (Bush Père) qui accompli, lors de la Seconde Guerre mondiale, de nombreuses missions en tant que pilote de bombardier au sein de l'une des nombreuses flottes l’US Navy.

4) La Legion of Merit

La Legion of Merit est, à certains égards, l’homologue de notre Légion d’honneur ! Créée en 1942 pour récompenser la bravoure au combat et le mérite dans l’accomplissement de son service, la Legion of Merit dispose, en effet, de certains points communs la prestigieuse médaille française instituée sous l’initiative de Napoléon Bonaparte.

Déjà, tout simplement, visuellement : les formes de ces décorations, avec la croix à cinq bras, sont très proches ! Puis, le système de grades est présent en France, comme aux Etats-Unis.

A noter cependant que l’attribution du grade n’obéit pas à la même logique que celle de notre ordre national du mérite. Les américains vont octroyer l’échelon de médaille en fonction du grade militaire du récipiendaire 😮 : ceux ayant un grade inférieur à celui de colonel deviennent Legionnaire de la Legion of Merit ; les colonels ou de généraux deviennent Officer ; pour les chefs d’état-major, c’est le grade de Commander ; et, enfin, c'est la grade de Chief Commander en chef pour les chefs d’Etat ou de gouvernement !

Crédits image : Public Domain / Wikimedia Commons 

S’agissant des différences, indiquons également, qu’à l’inverse de la Légion d’Honneur, la Legion of Merit ne peut être attribuée qu’à des militaires ! 😢

Les premiers à l’avoir reçue sont des officiers lors du débarquement des troupes anglaises et américaines en Afrique du Nord, en novembre 1942. L’année suivante, c’est le futur président des Etats-Unis, le général Dwight Eisenhower, qui l’obtenue (et des mains du président Roosevelt !).

Enfin, petite particularité de cette médaille : elle est la seule insigne, avec la Medal of Honor, destinée à être portée autour du cou ! Enfin, pour être parfaitement exact, elle est portée ainsi uniquement pour les récipiendaires étrangers obtenant le grade de Commander !

3) La Silver Star

La Silver Star est l’une des plus hautes décorations militaires américaines (après néanmoins, la Medal of Honor et les Distinguished Service Crosses).

Originellement, son nom n’était pas Silver Star. En effet, lors de sa création, le 9 juillet 1918, le Congrès lui attribua le nom de Citation Star. Ce n’est que plusieurs années plus tard, en 1932, que le Secrétaire de la Guerre approuva sa dénomination actuelle.

Tu demandes que ce tu pourrais faire pour l'obtenir ? Déjà, il faut que tu sois militaire, pas en servant forcément sous le drapeau américain (même des soviétiques l’ont reçue ! 😲). Puis, évidement, il faut que tu accomplisses un acte de bravoure exceptionnel, sans que celui-ci soit tel qu'il relève de la Medal of Honor ou de la Distinguished Service Cross (les différentes distinctions respectent une hiérarchie de l’héroïsme !). Et cet acte doit être réalisé lors d’un combat avec des forces ennemies des Etats-Unis. 

Crédits photo : US Army / CC BY 2.0 / Flickr
 

Généralement, ces actes se déroulent sur de courtes opérations. C’est la raison pour laquelle nombre des récipiendaires de la Silver Star sont, par exemple, des pilotes de chasse, des aviateurs de l’aéronautique navale. 👨‍✈️

Et pas n’importe qui peut décerner une Silver Star ! Le récipiendaire reçoit sa médaille, au moins, d’un général trois étoiles, autrement dit, un lieutenant général (n’hésite à parcourir notre article sur la hiérarchie militaire américaine si tu veux en savoir plus sur les grades de l’US Army).

Depuis sa création, plus de 100 000 militaires auraient été décorés de cette prestigieuse médaille ! Parmi les détenteurs, il y a le colonel David Hackworth, surnommé "Hack", qui les a littéralement collectionnées : 10 Silver Stars lui ont été attribuées ! 😵

2) La Distinguished Service Cross, la Navy Cross, l’Air Force Cross et la Coast Guard Cross

Les Distinguished Service Crosses, ou « Croix pour Service Remarquable », arrivent, selon l’ordre de préséance, juste après la Medal of Honor. Chaque Corps dispose de sa propre Distinguished Service Cross. Et c’est le Secrétaire d’Etat du Corps d’armée du récipiendaire qui remet la médaille : pour la Navy Cross, c’est le Secrétaire à la Marine ; pour l’Air Force Cross, c’est le Secrétaire à la Force aérienne, bref tu as compris ... 😋

C’est en 1918, suite à la proposition du général Pershing (Commandant du Corps expéditionnaire américain), que le président Woodrow Wilson créé la Distinguished Service Cross. Destinée à reconnaître l’accomplissement, par une personne combattant en faveur des Forces américaines, d’un acte particulièrement courageux. Jusqu’à lors, le militaire ne recevait généralement qu’un Certificat de Mérite pour bravoure. 📄

Crédits image : Public Domain / Wikimedia Commons

L’année suivante (1919), la Marine américaine disposait de la Navy Cross. L’US Air Force dût attendre 1960 pour avoir la sienne. Quant à la Coast Guard Cross, elle est toute récente : créée en 2010, elle n’a pas encore une seule fois été décernée ! 😄

Suite à sa création, l’administration ne fût pas avare en médailles ! : parmi les 14 000 Distinguished Service Crosses décernées aujourd’hui, près de la moitié l’ont été en raison d’actes accomplis lors de la Première Guerre mondiale. Elle fût bien moins prodigue avec l’US Air Force (seulement 202 récipiendaires !). Le premier étant le Major Rudolf Anderson pour son héroïsme extraordinaire lors de la crise des missiles cubains.

Enfin, à noter que c’est en 1942, que le Congrès décida de changer le positionnement des Distinguished Service Crosses dans l’ordre de préséance des médailles militaires américaines attribuées pour accomplissement personnel. Il a été officiellement approuvée que qu'elle était au-dessus de la Distinguished Service Medal (celle-ci récompensant le fait d’avoir exercé de hautes responsabilités militaires avec efficacité, et n’est pas octroyée suite à un acte spécifique réalisé lors d’un combat).   

1) La Medal of Honor

La Medal of Honor est la plus haute distinction militaire américaine ! 🏆 Elle est remise par le président des  Etats-Unis lui-même, après approbation du Congrès (pour cette raison, elle est d’ailleurs parfois appelée, à tort, « médaille d’honneur du Congrès »).

Sa création date de la Guerre de Sécession ! Le lieutenant-colonel Edward Townsend soumis au général en chef des armées de l’Union une proposition pour récompenser les combattants nordistes s’étant illustrés héroïquement sur le champ de bataille ! Si l’idée a, durant un temps, été rejetée, elle fut finalement admise et approuvée par Abraham Lincoln le 21 décembre 1861.

Les critères d’obtention de la prestigieuse décoration ont évolué avec le temps. Initialement, il s’agissait de valoriser les militaires ayant accompli un fait d’armes exceptionnel. Les premiers ayant, selon l’administration de l’époque, validé ce critère sont un groupe de personnes ayant détourné une locomotive des confédérés. Le leader de l’assaut étant un civil ne pouvait, selon les principes institués originellement, bénéficier de la médaille (il fût, par ailleurs, pendu après sa capture par les sudistes). 😨

Il existe, en fait, 3 versions de la Medal of Honor : celle de l’US Navy (créée en 1861), celle de l’US Army (créée en 1862) et celle de l’US Air Force (créée plus d’un siècle plus tard, en 1963). Les critères d’attribution, qui au départ différé fortement entre les Corps d’Armée, ont fini par s’uniformiser.

Crédits photo : US Army / CC BY 2.0 / Flickr

 Sur les 3 525 Medal of Honor, 40% ont été décernées durant la Guerre de Sécession ! Plusieurs décennies plus tard, des comités ont d’ailleurs été réunis pour réétudier 🧐 certaines attributions données parfois avec largesse. A présent, seules les personnes s’étant illustrées, lors d’un conflit armé, par un acte de bravoure mettant leur vie en péril et allant au-delà de ce que leur devoir ne l'exige peuvent la recevoir.

Un tel acte explique le fait que la Medal of Honor est souvent décernée à titre posthume ! : jusqu’à un héros de la guerre d’Afghanistan en 2010, tous les récipiendaires, depuis la guerre du Vietnam, ont reçu cette médaille après leur mort. 

A toi de choisir ta décoration !

Si les actions que tu as accomplies ne t’ont pas encore permises de recevoir des mains d’un haut gradé américain l’une de ces prestigieuse médailles, nous avons de quoi te faire patienter ! 

Porte à ton cou des décorations, toutes aussi jolies, en sélectionnant l’un de nos nombreux colliers militaires disponibles sur notre boutique ! 😉


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés