❄️ SOLDES D'HIVER : PROFITEZ DE 10% DE RÉDUCTION AVEC LE CODE "HIVER2023" ❄️
Grades de l'Armée Russe

Grades de l'Armée Russe -

Grades de l'Armée Russe

de lecture - mots

D’une structure globalement proche de la nôtre, la hiérarchie militaire russe comporte bon nombre de grades aux origines anciennes, remontant à l’époque impériale !

En effet, si certains ont été temporairement abandonnés avec la Révolution d’Octobre, le pouvoir soviétique les a finalement réintroduits, notamment durant les années 30 et 40. Ayant également survécu à la dissolution de l’URSS ☭, on les retrouve, ainsi, encore aujourd’hui au sein des Forces armées de la Fédération de Russie !  

Nous te proposons, ici, de découvrir les singularités de ces différents grades qui structurent la hiérarchie militaire russe ! 🧐  

Les Non-Officiers

A l’issue d’une formation militaire, hommes et femmes s’étant enrôlées au sein des Forces armées de la Fédération de Russie deviennent des Militaires du rang : Ryadovoy d’abord, puis Yefreytor (ici et par la suite, l'intitulé des grades n'a pas été traduit lorsqu'il n'existe pas de correspondance littérale adéquate). Ceux s’étant illustrés durant leur parcours militaire rejoignent alors le Corps des Sous-Officiers, en tant que Sergent, et ensuite, s’ils sont particulièrement méritants, en tant que Praporshchik 

Les Militaires du Rang

Ryadovoy

Le Ryadovoy (écrit, ici comme pour les grades suivants, avec les lettres de notre alphabet) est l’équivalent du Soldat 2ème classe dans l’armée française ou du Private dans l’US Army. Dans la hiérarchie, il s’agit du grade  que le soldat obtient dès son enrôlement !

Le terme russe « Ryadovoy » pour désigner les nouvelles recrues, ne date pas d’aujourd’hui : l’armée impériale employait déjà ce terme ! Il disparut quelques temps, suite à l’avènement de l’URSS, puis, réapparut en 1946.

Leurs insignes, rouges, dépourvus du moindre motif font dire qu’elles sont propres. D’ailleurs, il existe une fameuse expression associée à la particularité de ces insignes : « des bretelles propres pour une conscience propre ». 😆 En effet, le Ryadovoy, n’ayant pas encore eu une grande expérience de la guerre ou des rudes interventions militaires, n’a que peu utilisé son arme dans de véritables affrontements. 

Gefreiter

Le Gefreiter (ou Yefreytor) exerce des fonctions proches de notre Caporal. Et oui, à l’inverse de nombreuses armées, il n’existe pas de grades intermédiaires entre le soldat nouvellement enrôlé et le caporal ! : par exemple, dans l’armée française, il y a le soldat 1ère classe ; dans l’US Army, il y a le Private 2 et le Private First Class.

Comme le Ryadovoy, le grade de Yefreytor n’est pas récent. Il a été crée par Pierre 1er le Grand en 1716 pour les régiments de cavalerie et d'infanterie ⚔️. Mais il disparut peu de temps après sa création pour être finalement réintroduit en 1826.

On peut dissocier le Yefreytor du Ryadovoy par la fine bande dorée traversant son insigne sur sa largeur !

Les Sergents

Sergent Junior

Comme on va le voir, à l’instar des de la hiérarchie militaire américaine, il existe dans l’armée russe une déclinaison impressionnante de grades de sergent ! On commence avec le sergent junior ou, en russe, Mladshy serzhant.

A ce stade, le militaire fait déjà partie du Corps des Sous-officiers ! Bien que ses responsabilités, au plan stratégique, demeurent minimes, il peut lui arriver de seconder dans le commandement d'une petite unité militaire.

Moins ancien que ses deux grades inférieurs, le grade de Sergent Junior a été inventé seulement en 1940, durant l’ère soviétique ! ☭

Quant à son insigne, lorsque le Sergent Junior n'est pas en mission sur le terrain avec sa tenue de camouflage, il revête son uniforme réglementaire sur lequel des épaulettes rouges, pourvues de deux bandes dorées, sont présentes.   

Sergent

Après le Sergent Junior, on passe au grade de Sergent dont l'insigne comporte une troisième fine bande dorée ! 

Avec l’accession à ce grade, traverse sur l’insigne rouge du militaire une troisième fine bande dorée.

Durant la période soviétique, une part importante des sergents n’était pas des militaires de carrière : en période de Guerre Froide, les dirigeants avaient pris la décision d’attribuer ces grades à la population masculine au cours de leur service militaire afin de les former aux tâches militaires opérationnelles et tactiques.

Si cette pratique n’est plus d’actualité, il demeure que le militaire ayant ces galons doit absolument faire preuve d’un grand leadership. En effet, que cela soit au cours des interventions ou dans le cadre des formations, le sergent doit avoir des qualités de chef et jouir d’une grande autorité auprès de ses soldats !

Tu sens aussi en toi la force de caractère et la combativité pour être un vrai leader ? 💪 Alors cet original t-shirt ours russe aux allures féroces t'ira parfaitement ! 

Sergent Senior

Parmi les sous-officiers, on compte aussi le Sergent Senior, ou, en russe, Stárshiy serzhánt, qui occupe des responsabilités globalement similaires à celles de son subalterne immédiat. Son rôle dans l’assistance au commandement est néanmoins plus importante : il aide fréquemment un officier subalterne à diriger un peloton (rappelons que le peloton est un groupe de militaires composé jusqu’à 50 soldat !).

Les 3 fines bandes de l’insigne de Sergent sont, pour celui de Sergent Senior, remplacées par une large bande dorée, toujours positionnée sur sa largeur. 

Starshina

Titre anciennement utilisé pour désigner un responsable de la sécurité civile et de la collecte de l’impôt, le grade Starshina est introduit dans la hiérarchie militaire russe en 1826. C'est un terme dérivé d’un mot slave (Старшина́)  signifiant littéralement « plus vieux » 👨‍🦳 ou « plus haut » 👆.

Bien qu’il ne soit plus le grade le plus élevé des sous-officiers, et ceci depuis 1972, le Starshina dispose de responsabilités considérables, incluant notamment la surveillance du respect de la discipline militaire.

Son insigne est très reconnaissable ! : si, comme ses subalternes, son insigne est rouge, la bande dorée, elle, traverse l’insigne non sur la largeur mais sur toute la longueur.

Crédits photo : CC BY-SA 4.0 / Wikimedia Commons

Les Praporshchiks   

Praporshchik

Le Praporshchik, qui pourrait correspondre à l’Adjudant dans l’Armée Française, appartenait autrefois au Corps des Officiers. Si les soviétiques ont aboli ce grade en 1917, il refait son apparition en 1972. Mais, malheureusement pour lui, lPraporshchik ne ne fait néanmoins plus partie du Corps des Officiers ! 😢

Les responsabilités du Praporshchik au cours des dernières décennies n’ont cessé d’évoluer : on lui attribué tantôt des fonctions d’encadrement, de commandement ou même de technicien. Il demeure qu’il constitue une véritable charnière entre les forces opérationnelles et le centre de commandement.

A propos de l’insigne du Praporshchik : il est vert et comporte deux étoiles dorées, accompagnées deux bandes rouges bordant l’insigne sur toute sa longueur.

Starshy Praporshchik

L’histoire du grade de Starshy Praporshchik est proche de celle de son subalterne immédiat : tout comme le Praporshchik, ce grade a été introduit dans les dernières années de l’ère soviétique (en 1981 précisément) en vue de renforcer la chaîne de commandement, autrefois dépourvue d’intermédiaires efficaces entre les grades de sergents et le Corps des Officiers.

Qu’est-ce qui différencie concrètement le grade de Starshy Praporshchik et celui de Praporshchik ? A vrai dire peu de choses, si ce n’est une légère amélioration du solde et une petite étoile en plus sur l’insigne !

Les Officiers

Les Officiers des Forces armées de la Fédération Russie sont, à l’instar d’Officiers dans d’autres armées, des planificateurs et des gestionnaires en charge du bon fonctionnement de la Défense nationale.

On retrouve, comme dans les armées françaises, une structure hiérarchique regroupant les grades sous trois grands blocs : les officiers juniors, les officiers seniors et les officiers généraux.

Crédits photo : ww2gallery / CC BY-NC 2.0 / Flickr

Les Officiers Juniors

Lieutenant Junior

Les déclinaisons du grade de Lieutenant sont, dans l’armée russe, presque aussi importantes que celles de Sergent ! Tout d’abord, le Lieutenant junior ou, en russe, Mládshiy Leytenánt.

Sortant généralement des Ecoles des Officiers ✍️, s’il est affecté à l’encadrement de petites unités de combat, l’intitulé de son grade sera « Lieutenant Junior de Garde », en revanche, s’il dispose, par exemple, d’une formation médicale, l’intitulé sera « Lieutenant Junior du Service Médical ». 

Comme le Starshy Praporshchik, l’insigne du Lieutenant Junior est vert, cependant, il n’y a qu’une seule bande rouge, traversant l’insigne en son milieu et sur laquelle est situé une étoile dorée.

Lieutenant

S’il se montre efficace et compétent, le Lieutenant Junior atteindra, après seulement plusieurs mois, le grade de Lieutenant. On le placera alors à la tête d’un peloton. Il pourra même potentiellement assiste un officier supérieur au commandement d’une compagnie rassemblant généralement 200 militaires !

Son insigne comportera une seconde étoile dorée, non placée sur la bande rouge (comme c’est le cas pour le Lieutenant Junior) mais de part et d’autre de celle-ci.

Lieutenant Senior 

Le grade de Lieutenant Senior apparaît dans l’armée impériale russe au début du 20ème. Il était initialement réservé à la Marine militaire et correspondait, dans les autres armées et Corps, au grade de Capitaine. 😮 Aboli lors de la Révolution d’octobre par les communistes, le Comité exécutif central de l’URSS décide finalement de réintroduire en 1935 !

Son insigne est très semblable à celui du Lieutenant, à la différence près qu’elle dispose d’une troisième étoile dorée, positionnée sur la fine bande rouge centrale.

Capitaine

Dernier échelon parmi les officiers subalternes, le Capitaine. Il exerce généralement des activités de commandement ou d’assistance de commandement auprès d’unité pouvant rassembler jusqu’à 200 militaires ! Son activité de commandement 💂‍♂️ peut être complémentée par des activités d’enseignement, 👨‍🏫 voire être totalement substituée s’il dispose d’une expertise avancée dans un domaine particulier.

Les caractéristiques de son insigne ? : une quatrième étoile dorée vient se joindre à l’insigne de Lieutenant Senior. Etoile disposée, elle aussi, sur la bande rouge centrale.

Les Officiers Seniors

Major

On accède au premier échelon des officiers supérieurs avec le grade de Major ! Le Major de l’Armée russe, à l’instar de celui de l’US Army, correspond au grade de Commandant dans l’Armée de terre française. On confie aux Majors des tâches sensiblement plus stratégiques 🧠 que celles allouées aux officiers subalternes, dont le travail d’encadrement peut s’avérer prédominant.

Le Major se voit ajouter sur son insigne, mais une seconde bande rouge longitudinales. Celles-ci sont placées de part et d’autre d’une étoile dorée.

Podpolkóvnik

Le Podpolkovnik correspond au grade de Lieutenant Colonel dans l’Armée de Terre française. Ce grade serait apparu au début 16ème siècle et était autrefois attribué aux hommes de famille noble. Cet officier supérieur de l’armée était alors généralement le commandant adjoint d’un Régiment (unité composé de près de 4 000 hommes !).

Disparu quelques temps suite à la révolution de 1917, le grade est réintroduit par le Comité exécutif central de l’URSS en 1939 et est toujours utilisé aujourd’hui !

Son insigne comporte deux étoiles dorées, placées sur les deux bandes rouges, caractéristiques aux officiers supérieurs.

Polkóvnik

Le Polkóvnik, que l’on pourrait traduire du russe par « Régimentaire », est l’équivalent du grade de Colonel présent dans de nombreuses armées occidentales. Autrefois, grade strictement administratif correspondant à la fonction de Préfet ou de Gouverneur de Région, il revête un caractère militaire à partir du 17ème siècle. Le Polkóvnik avait alors sous son commandement des unités de combat de la taille d’un Régiment (comme le laisse supposer son titre 😁) !

Faisant toujours partie des officiers supérieurs, on retrouvera les deux bandes rouges traversant sur sa longueur son insigne vert. Située entre celles-ci figure une troisième étoile dorée.

Les Officiers Généraux

Major Général

On accède enfin aux grades des officiers généraux avec le Major Général qui est l’équivalent de notre Général de Brigade en France. Au grade de Général, les tâches sont de nature évidement bien plus stratégique, portant sur la planification des missions, ainsi que sur la coordination et le fonctionnement d’unité militaire de grande ampleur.

A quoi reconnait-on l’insigne du Major Général ? Comme les officiers supérieurs, l’insigne est vert, mais comporte une bande rouge sur son périmètre (sauf sur une partie transversale). Cette caractéristique est commune à tous les insignes des généraux. Celui du Major Général porte, en outre, une étoile dorée. 

Lieutenant Général

Le Lieutenant Général de l’Armée de Terre Russe à sous ses ordres une Division, soit une unité militaire pouvant atteindre jusqu’à 20 000 soldats ! Tu auras sûrement remarqué cette chose surprenante : bien que le grade de Major soit supérieur à celui de Lieutenant, celui de Major Général est d’un échelon en-dessous de celui de Lieutenant Général ! 🤨

Son insigne se distingue de celui Major Général par la présence d’une seconde étoile dorée, positionnée dans l’axe longitudinal de la première.

Generál-Polkóvnik

La hiérarchie militaire russe n’a pas hérité du grade de Generál-Polkóvnik du régime impérial mais de l’Armée rouge. En effet, il a été créé en 1940, peu de temps avant que l’URSS n’entre dans la seconde Guerre mondiale. Ce grade pourrait s’apparenter à celui de Général de Corps d’armée en France !

Quant à son insigne, il comporte une étoile dorée supplémentaire par rapport à celui Lieutenant Général !

Général de l’Armée

Deuxième grade militaire le plus élevé en Russie, il a été attribué la première fois en 1992, à Pavel Gratchev. Depuis lors, plus d’une cinquantaine de généraux de l’armée ont été promu à ce prestigieux grade et ont exercé des fonctions de direction au sein de l’état major, des Forces interarmées ou parmi les agences de sécurité nationale, tel que le FSB (Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie). 

L’actuel chef d’état major des armées de la Fédération de Russie, Valéri Guérassimov, détient ce grade !

Depuis 2013, les 4 petites étoiles dorées que comportait l’insigne vert de Général d’Armée a été remplacé par une seule grande étoile dorée avec, dans le même axe longitudinal, une étoile rouge cerclée d’une couronne de lauriers.

Maréchal de la Fédération de Russie

Crée en 1993, peu de temps après la dissolution de l’URSS, le Maréchal de la Fédération de Russie est le plus haut grade militaire russe ! 😎

Il n’a, à ce jour, été attribué qu’à un seul homme : Igor Sergeyey. Spécialisé des systèmes d’armement et de missiles stratégiques, ce haut gradé de l’Armée russe devint Maréchal en 1997. Ce grade lui a été attribué en même temps que le poste de Ministre de la Défense, qu’il a exercé jusqu’à sa mort en 2006.

Crédits photo : Public Domain / Wikimedia Commons
 

S’il n’a pas véritablement d’équivalence dans l’Armée française, dans l’US Army ce grade se rapprocherait de celui de Généralissime des Forces Armées des Etats-Unis d’Amérique, dont seul George Washington fût récipiendaire !

Son insigne ? : presque la même que celle du Général d’Armée sauf que l’étoile rouge cerclée d’une couronne de lauriers est remplacée par l’emblème de la Russie, l’aigle bicéphale !

Pssst, tu peux aussi trouver ce majestueux emblème de la Russie sur cette jolie ceinture militaire disponible en de nombreuses couleurs ! 😉


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés